ELECTIONS HANDICAP

SITUATION DU HANDICAP EN FRANCE

Il y a 12 millions de citoyens en situation de handicap ou dont la mobilité est réduite, qui votent en France. Durant la campagne électorale des Présidentielles,  peu de candidats se sont penches sur la situation du handicap…Curieusement ce sont els candidats extrêmes (Jean Luc Mélenchon extrême gauche et Maine le Pen extrême Droite) qui ont le plus travaillé leur copie avec en tête Nicolas Dupont Aignan…Il fut le seul a accueillir les arrives de la marche des oubliés effectués depuis Nantes vers Paris pur alerter les candidats et pousser leur coup de gueule…

Quant à Emmanuel Macron le candidat élu, désormais Président de la République a eu un programme évolutif. D’abord la place au handicap était minime en début de campagne et s’est étoffé dans le temps au fur et a mesure qu’il gagnait des parts de marches …au point d’avoir consacre sa première visite après sa victoire du premier tour, à l’hôpital Garches pour visiter le pole handicap…Ensuite les six axes consacres au handicap de son programme s’est développé durant la période d’entre deux tours. Le jour du débat télévisé qui l’opposa à Marine Le Pen, consacre alors sa carte blanche en conclusion sur le handicap. C’était d’ailleurs le moment le plus humaniste de ce débat bassement ordurier, puisque Marine Le Pen avait “insulte” et provoqué Emmanuel Macron…en évitant ainsi les sujets de fonds. La carte Blanche a remis Macron en position de force en évoquant ce sujet qui surprise son adversaire, même si son programme était plus avancé sur ce sujet.

Depuis son élection Emmanuel Macron a promis de mettre le handicap dans ses priorités. Le Premier ministre Edouard Philippe a effectué sa première visite de deux heures, aux cotés de Sophie Cluzel, ministre du handicap, à la Maison Partagée de Rungis et a déclaré “l’une des priorités » du quinquennat. Le Premier ministre Edouard Philippe a aussi ajouté « Pendant longtemps, et peut-être encore pour quelques temps, on les aborde souvent à travers la question des normes, la question des lois, des droits ».

Nous avons décidé de suivre étape par étape l’application réelle et pragmatique des promesses de ce nouveau quinquennat, quant a l’amélioration de la situation du handicap en France.

En attendant, nous vous présentons les résultats graphiques réalisés par APF (Association Paralyses de France) et IFOP reflétant la position des handicapes face aux politiques

 

 

COMPARATIF DES CANDIDATS A LA PRESIDNTIELLES 2017

 

 

COMPARATIF DES PARTIS POLITIQUES DES CANDIDATS A LA PRESIDNTIELLES 2017

Ces données ont été tirées de recherches liées au programme écrit de chaque candidat (voir lien ci-dessous).

Aucune déclaration orale ne peut, ni ne doit être prise en considération par les électeurs. Plusieurs personnes au sein d’un même parti peuvent exprimer et tenir des positions différentes, seul le consensus rédigé, écrit, acté et accepté par tout un parti peut faire foi (d’où les professions de foi qui vous parviendront prochainement).

 

 

COMPARATIF DES PROGRAMMES HANDICAP ELECTION PRESIDENTIELLE 2017

 

 

 

COMPARATIF DES REPARTITIONS DE LA VIE DEMOCRATIQUE DES 11 CANDIDATS A ELECTION PRESIDENTIELLE 2017

 

 

COMPARATIF DES PROGRAMMES HANDICAP ELECTION PRESIDENTIELLE 2017

 

 

COMPARATIF DES PROGRAMMES HANDICAP ELECTION PRESIDENTIELLE 2017

Sources :

  • IFOP-APF (Paralyses de France)

 

 

Rappellons que l’ensemble des mesures législatives ci-dessus ne peuvent être garanties en l’absence de majorité à l’assemblée.

Or, personne ne peut prétendre avoir une majorité en juin prochain, a priori.

Il n’y a donc aucun engagement pris sur ces propositions, puisque le pouvoir de les appliquer reste incertain.  (Liste des propositions législatives non exhaustive)

 

 

COMPARATIF TOTAL DES OUI ET NON – NOTATION

 

Consultez aussi :  INFOGRAPHIES SONDAGE-IFOP-APF


Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright : © 2017 Union Minority Plus. All Rights Reserved